mardi 21 juillet 2015

Trail des passerelles (55 km 2850 D+) 2015

2013 nous avions déjà connu la canicule sur le 29 km, 2014 édition boueuse sur le 33 km, 2015 une superbe édition avec un mixte de caninule et de pluie pour la fin ..

Nous arrivons avec JB au camping qui n'a plus de secrets pour toute l'équipe, et oui cela fait déjà 3 ans que nous revenons sur ce trail! Après avoir monté nos campements nous nous dirigeons vers le retrait des dossards avec Jb et Cécile que j'ai un peu embarqué malgré moi sur le 55 km 
Je me rend compte que le trail des passerelles prend de l'ampleur avec un petit bazar aux retraits des dossards , le bb grandit grandit avec d'autres formats de courses rajoutés, (mais stop hein ?)
Je retrouve Sev , Dorothée et Eric ! (les fusées !) enfin pour moi !
Nous retournons aux tentes, le temps de prendre un ptit bain dans le lac tout de même, puis préparation de nos sacs pour le lendemain (merci à Mia pour le saucisson et les noix d'cajou que j'ai oublié)
Le week-end commence superbement avec la traditionnelle pizza d'avant course aux ravioles (bah oui aux ravioles non mais c'est pas lourd ? non non on prend quelques féculents  pour les sportifs ;-) 




 Nous sommes une grande tablée avec Mia, sa maman, Dorothée et Eric, Cécile, Murielle, Béa, Aurélie LiLith,Jb, et Simon qui nous rejoint après le travail. Merci aussi à Béa pour les ptits nougâts crop bons !!

 Après une nuit bien courte, j'ai quasiment pas fermé l'oeil de la nuit, levés à 4h, Simon décolle avant nous il s'est trompé sur l'heure de la navette (il rejoindra Dorothée et son mari) je me fais donc pas de soucis, nous nous préparons avant avant d'aller embarquer à 5h45 sur le love boat (avec la chanson qui va bien hein Cécile, hein Mia ?) On se demande aussi un peu ce qu'on fou là, mais c'est plutôt original de démarrer une course en faisant une traversée en bâteau, et c'est très joli !





Arrivés de l'autre côté de la rive à Maires Savel, un arrêt aux stand s'impose ! dans les bois bien sûr ! je vais passer les détails hein Cécile, mais à ce moment là on rigole beaucoup !!


Le speaker fait son briefing sur la ligne de départ et annonce que les Bh sont suffisamment larges (dans ma tête je me dis "chouette" alors je vais y arriver !
Le départ est donné à 6h30 : je ne me sens pas en grande forme et j'annonce déjà haut et fort que je ferai ce que je pourrai ! (la chaleur m'effraie un peu je ne la supporte pas !) malheureusement..


Un petit tour de chauffe en attendant la première montée ! Je me fais déjà distancer et la tortue que je suis  souffle comme un boeuf, je me demande si je vais avoir l'énergie nécessaire pour cette journée où j'avais tablé environ 11 h de course ! enfin ça c'est sur le papier!!! va falloir que je revois mes profils/temps pour être plus juste ! 
Il est agréable de démarrer de bonne heure car il fait encore relativement frais pour courir ! !j'ai adoré aussi  les parties qui étaient boisées ! J'ai malheureusement à partir du 20ème km une ampoule qui me chatouille sous le pouce ! (mentalement je me dis que c'est pas ce petit bobo qui va m'arrêter et je fais avec...) !

Je découvre peu à peu que le profil que j'avais essayé de décortiquer, n'est pas du tout celui que j'avais imaginé dans ma tête, une succession de montées et descentes bien cassantes pour mes papattes. Elles m'emmènent au ravito qui n'est pas là où je l'attendais, d'ailleurs il en sera de même pour tous les autres ravitos car il y a un écart de 3 km en plus de ce qui est annoncé à chaque fois ! au départ ça n'a pas trop d'incidence mais lorsqu'on arrive au col du sénépy au 30 ème je crois et que l'on s'attend à déguster une boisson bien fraîche et bien on est sacrément décus ! hihi
J'ai trouvé la montée comparable à celle du roc de l'encrenaz (sur la maxi race) c'est vous dire, il y avait aussi une corde pour grimper les derniers mètres..et je ne sais pourquoi je ne m'attendais pas à ça..

Arrivés là haut un point magique de la course avec des vues exceptionnelles s'offrent à nous !
Bien entendu mes copains les serres-fils sont déjà à mes trousses ! on s'y fait !!


Voilà les superbes paysages en image qui se passent de commentaires :


un sentier bien agréable à courir là haut !


La chaleur commence à me gagner...


Mais je donne ce que je peux !

Les descentes sont un calvaire avec les ampoules (j'ai dû mal serrer mes lacets avant le départ...) J'ai adoré le passage au frais dans la mine image c'était également très original, à la sortie il y a un ravito bien salvateur ! avant de repartir pour l'ascension  du col du Génépi Sénépy !



Ce passage est assez marrant, nous nous amusons à faire tchou tchouuuuuu ! dans le tunnel ! Nous courrons sur les rails en essayant de ne pas se casser la figure sur les cailloux ! Concentration maximum hihi
Le 


Ce panorama est juste magnifique bien que j'attrape un peu le vertige !





remontée en plein soleil !









Dans les pâturages là-haut nous avons le droit à une transumance de vaches qui foncent à toute allure, pas d'autres choix que de les laisser passer ! Nous observons donc leur traversée..


 Je joue à faire Melle Ingalls dans la petite maison de la prairie.. mais je vous rassure ça va pas durer longtemps !!



Une copine de galère rattrapée et rencontrée sur le pont !
Nous arrivons au 43 ème kilomètre nous avons fait 2100 D+ une très belle balade ! nous sommes accueillis sous les applaudissements des bénévoles présents sur ce ravito ! et malgré le fait que l'on m'enlève mon dossard car j'ai dépassé la Bh, je ne suis pas déçue ! simplement contente d'être là, j'ai donné ce que j'avais à donner ce jour là, la chaleur, le dénivelé important pour moi ont eu raison cette fois ci ! Alors je réessaierai sur la prochaine édition!!
Merci à tous les bénévoles ! à Simon car il m'a assisté tout au long de ces 43 km, à tous les amis avec qui j'ai passé un super week-end, c'est vraiment un endroit où j'aime venir en juillet, alors à l'année prochaine !!!
Arvi !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire