dimanche 25 octobre 2015

L' intégrale des causses (les templiers) 2015 63 km 2800 D+ une des plus jolies course jusqu'à ce jour...


Vous pouvez cliquer sur la vidéo et donc entendre la musique que j'ai dans les oreilles !!!




Cette course fait partie de mon objectif de l'année ! Je souhaitais la terminer en pas trop mauvais état et..... ben vous saurez à la fin ! Sauf si vous êtes une ou un geek ! ;-)

Après plus de 5h de route retrait des dossards ! Nous avons été plus que gâtées en terme de cadeaux coureurs !




Visite du salon du trail, Les rencontres, des moments partagés aux stands des exposants !
La Préparation des sacs ! C'est toujours un grand moment (qu'est ce que tu prends combien de gels, combien d'eau, combien de noix de cajoux etc etc... ) 
Le petit dej des champions très tôt le matin et le petit mot de la direction ! Comme ils me l'ont dit j'essaie de faire doucement d'ailleurs j'ai été à la course très doucement ! mais j'ai trouvé cette petite attention sympa comme tout !





Une très belle aventure partagée avec Laure et les filles, je n'en dit pas plus les filles tout se qui s'est passé à Millau reste à Millau ;-) et bien sûr Simon.

Voici donc le Reportage photos de notre intégrale des causses (merci à mon photographe attitré) ! 
Je n'arriverai pas à faire un résumé complet et dans l'ordre, à l'heure où j'écris tout est mélangé ! Mais comme les photos restent voici une très bonne partie du parcours ! Je peux vous dire que c'est l'une des plus belles courses que je n'ai jamais faite ! 

Avec de très belles descentes ! J'ai plus été impressionnée par les descentes que les montées (bizarre pour moi) Des points de vues juste magnifiques ! des ravitos super top !un temps rêvé, des vautours qui attendent qu'on canne dans les causses, des rencontres TEE magiques ! des traversées de pont et au bout de ce chemin l'arrivée !!!

********

L'aventure a démarré bien bizarement ! Simon nous dépose en bas pour rallier la ligne aucun accès n'est possible autrement qu'à pieds ! Ce n'est pas grave dans la nuit et avec notre frontale la petite marche nous fait un peu oublier le stress qui commence à monter, petit échauffement! Nous arrivons au départ et cherchons l'endroit où mettre le sac qui contient des affaires chaudes pour l'arrivée et c'est avec un détachement qu'un bénévole nous répond "il n'y a pas de dépôt de sacs", nous sommes très surprises et un peu désemparées ! Petit stress de départ (heureusement chérinounet est là et a géré la suite). Nous avions opté pour le départ en voiture alors que nous avions réservé la navette !

7h : Départ de la course je suis surprise le speaker est assez discret (il n'y a pas de sono ni de musique) il donne le départ et un peu plus de 330 coureurs s'élancent à l'assaut de l'intégrale. On démarre par une petite descente en route avant d'entamer une première petite montée où chacun y va bon train en rigolant ça fait du bien pour évacuer ce satané stress, nous arrivons à un ptit village charmant et très typique, de nuit c'est encore plus fabuleux. Je suis concentrée et surtout attentive à chaque pose de pas dans la descente avec les pavés car je pars avec un ptit handicap de ma cheville gauche ainsi qu'une ancienne tendinite difficile à guérir ! Kévin a pourtant bien réussi à limiter les dégâts !! merci à toi !





 Le début de la première descente
 Vue du village de départ (Mostuéjouls)

Le tarn
 On descend par la route pour arriver à Rozier où se situe le 1er ravito. Je sais qu'à cet endroit je vais voir ma coupine  Caroline qui est bénévole !



 Caro la photo est un peu loin ;-)
on repart...
On longe le Tarn





 Le sentier des corniches ! et si tu fais la totalité tu mérites le titre de cornichon ;-)









A partir de ce point on aperçoit des vautours !



 Juste avant que le soleil ne se lève ! La matinée est un peu couverte !


Avant que se dévoile les premières bâtisses anciennes !




 On monte là haut !

 Les sentiers vont devenir vertigineux !

 Les 1eres falaises (j'ai une pensée pour Franca) qui est passionnée par la grimpe ;-) et qui aurait dû être là! On arrive aux balcons du vertige !




 Et dire que nous étions entre les 2 causses !!

















Et hop hop hop on reclique dans un tout autre style !







 Je l'ai baptisé le diamant ! celle là ;-)






 Séance grimpounette ;-)








 Une descente où je me freine avec les arbres !









Dans les endroits difficiles je pense à mes coupains et coupines qui sont sur la Diag des fous à la Réunion !!



On dirait des panoramas du grand colorado !






De jolies sentiers !


Re ma copine yoyo






 Nous étions tout là haut !!



















 Ces sentiers sont très sympas à courir ! Merci à Carole et Cricri pour ses textos sympas ;-)





Le soleil nous réchauffe !


De jolies maisons en pierre (mon côté négociatrice immobilier ressort ..)


 et redescente




Le smiley qui marque la fin de la montée ;-)

 Toujours ces magnifiques maisons !






















 une maison toute seule !









 et remontée !





 Le 2ème ravito !



Et on continue le chemin..













La copine avec qui je fais yoyo tout le long !









 Le soleil va bientôt se coucher...

 Puis de nuit nous allons faire la dernière descente de la mort qui tue, je crois que c'est celle qui m'aura le plus marqué, il y aura dans cette descente une petite remontée jusqu' à la grotte du hibou (endroit fantastique).


Mais Quel parcours ! Puis toute la descente vers Millau ! on commence à entendre le speaker et que ça fait du bien après 15h23 sur les sentiers. Bon je sais la tortue qui est en moi a encore parlé mais comme je dis toujours : je rentabilise le prix de mon dossard :p
Bravo à Laure qui termine en 13h56 ! Bravo ma poulette !! (tu noteras que je ne dis plus schtroumpf grognon !! ;-) Et bien entendu nous n'oublions pas la perte du sac de rechange ! Quelle galère pour le retrouver et quelle expédition ! Je remercie également Chantal d'avoir ramené Simon à Mostuéjouls pour récupérer la voiture ;-)
Enfin merci à tous et toutes pour vos messages d'encouragements particulier Carine D ( et oui croire en soi ça sert !!!!)



Maintenant place à une bonne récupération ! on soigne les bobos.. donc arrêt complet de la cap jusqu'à.......... !



THE END








Aucun commentaire:

Publier un commentaire